Le Canada apporte son soutien aux aides familiaux

Le Canada apporte son soutien aux aides
familiaux

IRCC (Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada) vient de lancer le 18 juin 2019 deux nouveaux programmes pilotes en faveur des aides familiaux étrangers qui souhaitent devenir résidents permanents. Ces programmes, appelés « Programme pilote pour les gardiens et gardiennes d’enfants en milieu familial » et « Programme pilote pour aides familiaux à domicile », permettront de délivrer des permis de travail aux personnes qui bénéficient d’offres d’emploi et qui répondent aux critères d’un programme d’immigration canadien. La nouveauté réside dans le fait que leurs permis seront liés à une profession, plutôt qu’à un employeur, pour permettre aux aides familiaux de changer rapidement d’emploi, s’il y a lieu.

Suite à ce changement spectaculaire, ceux qui souhaitent recruter un aide familial dans le cadre des nouveaux programmes pilotes n’auront plus besoin de l’approbation d’EDSC (Emploi et Développement social Canada) sous la forme d’une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT), un obstacle majeur actuellement pour la plupart des employeurs. En outre, les membres de la famille du titulaire d’un tel permis recevront également des permis de travail ouverts ou des permis d’études, selon le cas.

IRCC publiera bientôt de nouvelles règles selon lesquelles ceux qui ont accumulé deux années d’activité au Canada grâce à l’un de ces programmes pilotes obtiendront la résidence permanente avec un minimum de formalités et des délais de traitement réduits. Plus précisément, le permis de travail lié à une profession devrait être obtenu dans un délai maximum de 12 mois, période au cours de laquelle IRCC vérifie également la recevabilité de principe de la demande de résidence permanente, tandis que le statut même de résident permanent est accordé au titulaire et à sa famille dans les six mois suivant le dépôt de la preuve qu’il a travaillé au Canada sur la base de ce permis de travail pendant 2 ans.

Dans le même temps, les candidats ayant introduit leur demande de résidence permanente dans le cadre des anciens programmes pilotes continueront de bénéficier de la procédure en vigueur au moment du dépôt de leur demande.

Enfin, IRCC a annoncé la prolongation de trois mois à compter du 8 juillet 2019 des dispositions autorisant le dépôt de demandes de résidence permanente par les aides familiaux arrivés au Canada après 2014 et soumis à une réglementation qui ne leur permettrait plus d’atteindre cet objectif ( voir notre numéro de février 2019).

Veuillez noter que pour chacun des deux programmes pilotes lancés le 18 juin 2019, IRCC a établi un plafond annuel de 2 750 dossiers, le temps est donc essentiel si vous souhaitez en bénéficier.

Les commentaires sont fermés.